Georges Clémenceau

25/05/2017 10:26

Georges Clémenceau, bernouvillois de 1908 à 1922

 

Georges Clémenceau est un homme politique français, né en 1841 et mort en 1929. Après avoir été journaliste et enseignant, il se lance dans une carrière politique. Il devient alors maire du 18ème arrondissement de Paris, député de la Seine, conseiller municipal de Clignancourt, député de Paris puis député du Var. Contestataire et perturbateur, l'homme est connu pour sa férocité, il est même surnommé « le Tigre ».

Après l'affaire du Panama, il se retire un temps de la vie politique pour se consacrer à l'écriture. Il fera de nouveau parler de lui durant l'affaire Dreyfus. Mais c'est en 1902 qu'il revient sur le devant de la scène en étant élu sénateur.

 En 1906, il est nommé ministre de l'intérieur, sous la présidence de Armand Fallières. Il devient rapidement président du conseil et entreprend notamment une importante réforme des polices. Alors qu'il se surnomme lui-même « le premier flic de France », Clémenceau soutient la fondation de la police scientifique et des Bridages du Tigre. Il démissionne en 1909 et reprend une activité de journaliste.

 1917, le président Poincaré le choisit comme président du conseil mais aussi comme ministre de la guerre. A la fin de la 1ère guerre mondiale, en 1918, il est surnommé cette fois le « Père la Victoire ». Elu conseiller municipal à Bernouville en 1912.

En 1920, il se présente aux élections présidentielles mais ne les remporte pas. Il consacre alors la fin de sa vie à de grands voyages et meurt en 1929 à 88 ans d'une courte maladie.